Vivre par l’Esprit – 1

Cette série de méditations de « Vivre par l’Esprit » est destinée à nous conduire dans cette nouvelle manière de vivre que le Saint-Esprit veut nous communiquer aujourd’hui.
Le peuple de Dieu est confronté à un problème récurrent qui mine son avancement dans la vie de  l’Esprit, chaque jour.

Dans la Genèse  chapitre 2 versets 8 et 9 Dieu dit : «… et l’Éternel Dieu fit germer du sol toutes sortes d’arbres… et l’arbre de vie au milieu du jardin et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. »
Cet arbre de vie va donner la vie à celui qui en mange les fruits et c’est à cela qu’Adam et Eve étaient destinés, ils devaient vivre par les fruits de cet arbre.
L’autre arbre est celui qui donne la capacité de juger de ce qui est bien ou mal de ce qui est juste ou faux, mais Dieu ne voulait pas qu’ils en mangent, pourtant faire ce qui est bien est honorable.
Cette histoire est une représentation de deux principes de vie.
Les chrétiens sont naturellement poussés à vivre avec la conscience de choisir ce qui est juste et rejeter ce qui est mal. Satan veut les faire vivre dans ce principe.
Mais quand Dieu dit « Tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras… » Il dit explicitement que ce n’est pas le bon choix et que ce choix me mèneras à une mort certaine.

Agir selon les principes de la loi

Agir selon les principes de la loi  est élevé mais ne conduit pas à la vie, c’est vivre sous l’ancienne alliance.

Comment se fait-il que voulant faire le bien je n’y arrive pas ?

 Dieu a donné Jésus Christ comme arbre de vie « Si je vis ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi » Ce n’est plus la loi qui dirige mes choix,  ce n’est pas le commandement qui me donne la capacité de suivre Jésus, « Si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain »

Le test: c’est la vie divine en moi

La vie de Jésus en moi, cette vie intérieure est un test que je peux expérimenter : Si la vie en moi diminue cela veut dire que je n’agis pas dans l’Esprit, si j’entends un frère me parler et que cette vie en moi s’éteint cela ne vient pas de Dieu, si au contraire la vie s’intensifie en moi, je suis édifié, ses paroles ont un impact positif, alors c’est bien le Saint-Esprit qui me parle. Récemment, j’écoutais un prédicateur et plus ses paroles pénétraient en moi plus l’Esprit en moi se contristait, je n’avais rien à me reprocher, je ne vivais pas d’accusation mais la vie de Dieu diminuait. Extérieurement c’était biblique mais j’en souffrais, parce que derrière ces paroles, il y avait du jugement. C’est cette vie-là qui  désormais  me conduit, me renouvelle, me sanctifie, m’apprend à marcher avec lui. Ce n’est  plus ce qui me semble juste qui est mon conducteur, ce n’est pas un code moral, mais l’Esprit lui-même me parle et me conduit. C’est pour cela que Jean dit : « son onction vous enseigne toutes choses »

Paul dit dans Galates 3/10

 « Maudit quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi et ne le met pas en pratique ». Rendez-vous compte, que si  je cherche un moyen de suivre Jésus, d’être purifié, obéissant, plein de foi… hormis Jésus, je suis sous une malédiction, la malédiction de loi.

La loi est parfaite mais elle fait partie de l’ancienne alliance, elle n’est que le conducteur qui me mène au sauveur et au seul berger. L’alliance de Moïse a une fin, c’est la naissance du sauveur.

Donc le seul moyen de marcher avec Dieu c’est d’être conduit par l’Esprit, de  l’écouter et  de lui obéir.

Je  vais vous raconter une petite histoire qui je l’espère met en évidence ce principe de vie.

J’avais un vif désir d’aller en Algérie pour voir mes frères et les encourager, je priais donc à ce sujet pour connaitre la direction de Dieu et ceci pendant  plusieurs semaines, mais rien, aucune parole de Dieu pour moi, aucune prophétie, aucun rêve, aucun  signe… Un jour je lisais un livre du pasteur  Paul Yonggi CHO où il est dit « Vous n’êtes plus sous l’ancienne alliance mais sous la nouvelle,  l’esprit de Dieu habite en vous » cela m’a interpelé et j’ai compris que je ne priais pas de la bonne manière, j’attendais des signes extérieurs de confirmation alors que la vie de Dieu en moi était pleinement favorable à ce projet, la vie de Dieu en moi criait d’enthousiasme par rapport à cette direction. La vie est le signe de l’approbation divine. Mais moi, je cherchais si cela était « bien ». Je cherchais la volonté de Dieu dans les signes extérieurs. Je pris immédiatement ma voiture, je fis le visa, j’achetais le billet et parti en Algérie. Dans l’avion, alors que je dormais, c’est là que Dieu me parla pour m’encourager. Ce fut un voyage béni.

Satan cherche à maintenir les enfants de Dieu sous des lois pour les priver de victoire.

Avançons dans la foi.

Jean.

Une réponse sur “Vivre par l’Esprit – 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.