Témoignage de Liliane

Je suis Liliane de l’île de la RÉUNION, voici mon témoignage. Tout a commencé  ainsi, ma fille Anna m’appelle de métropole en me disant  « maman j’ai une amie qui va dans une église, crois-tu que je peux y aller ? » Je lui répondis : ah non ma fille c’est peut-être une secte ! Quelque temps plus tard, elle me téléphone de nouveau me disant que son mari avait de gros problèmes de santé, maman aide moi ! Mais que pouvais-je faire ? Et au lieu de me tourner vers mes statues de Marie ce jour-là je me suis agenouillée devant la statue de Christ et je lui dis, Seigneur, mais je fais quoi moi ? À ce moment, j’ai eu immédiatement la pensée que ma fille devait aller dans cette assemblée, alors je lui téléphone et je lui dis ce que j’ai reçu dans ma pensée et que j’ai la paix. Elle est allée à cette réunion et elle a été guérie de plusieurs maladies.

Après être allée dans cette assemblée, ma fille me disait « maman, il faut que tu pries qu’avec Jésus, laisse tomber toutes tes statues de Marie et tout le reste. » Mais moi je priais Dieu à ma façon, je cherchais la vérité et un soir, alors que j’étais dans mon lit, j’ai vu une petite lumière et elle grandissait puis j’ai vu le visage de Jésus, j’étais contente et je voulais le toucher mais je n’ai pas pu et cette lumière a disparu.

Je suis allée moi-même en métropole dans cette église évangélique. À cette époque, j’avais de gros problèmes de gencive. Ça me faisait tellement mal, je n’arrivais plus à manger sans douleur. Les chrétiens ont prié pour moi et trois jours après je n’avais plus mal. À ce moment, j’ai commencé à connaître Jésus. Dans cette église, il y avait un couple de chrétiens qui avait le désir de visiter l’île de la RÉUNION pour partager l’évangile, nous nous sommes rencontrés chez ma fille et je les ai invités à venir loger deux semaines dans ma maison. Mon mari ne connaissait pas Jésus et, lors de leur visite, il a été touché par Jésus et lui a confié sa vie. Auparavant, il avait été voir un guérisseur pour son cancer. Nous avons prié Jésus pour sa guérison mais il avait peur de quitter toutes les pratiques occultes que le guérisseur lui avait demandé de faire pour sa guérison. Peu de temps après, il en était libre. Aujourd’hui il est guéri.

Jésus m’a montré la vérité. Avant, je pratiquais la religion catholique avec conviction, j’étais toujours dans une église pour prier, je priais des idoles, surtout celle de Marie. Il n’y avait pas de place pour Jésus. Quand je suis revenue de métropole, j’étais tellement convaincue que c’est seulement Jésus le sauveur que lorsque je suis arrivée chez moi à la RÉUNION j’ai dit à toutes mes statues de Marie: « Je suis désolée mais je n’ai plus rien à vous dire » . Aujourd’hui, je n’adore plus des statues mais je prie Jésus.

Aujourd’hui, je lis la Bible et Dieu me parle et m’encourage. Il y a longtemps, nous catholiques nous n’avions pas le droit de lire la Bible. On nous disait : « ne lisez surtout pas la Bible, vous allez devenir fous. » C’est seulement le curé qui avait le droit. Nous ne savions pas ce qu’il y avait dans la Bible. On ne nous disais pas la vérité sur les choses de Dieu, c’est pour ça que je me suis tournée vers la vierge Marie pour lui demander. Je lui disais : « Marie intercède pour moi auprès de Dieu » au lieu d’aller directement à Dieu. Mais je n’étais pas bien dans ma vie, j’étais malade. Avant j’allumais des bougies, je demandais des messes, je faisais beaucoup de pratiques religieuses, j’allais voir toutes les Maries de l’île, je faisais des chapelets, je priais beaucoup, mais c’était que dans le vide parce que je ne m’adressais pas à la bonne personne. Aujourd’hui  j’avance avec Dieu.

Liliane.

Une réponse sur “Témoignage de Liliane”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.