Les yeux de l’épouse

Dans le plus beau des cantiques, le plus beau des chants d’amour, qui a été chanté par celui qui est au-dessus de tous les rois, le Seigneur Jésus lui-même, l’épouse est décrite d’une façon admirable.
Le Seigneur veut que nous ouvrions notre cœur aux paroles merveilleuses de ce chant. Il est chanté pour toi et pour moi, pour l’épouse, Israël et l’église.

Je voudrais aujourd’hui méditer avec vous le chapitre 4 verset 1;

“Tes yeux sont des colombes derrière ton voile
Remarquez qu’il est dit que les yeux de l’épouse sont des colombes et non pas “comme ceux des colombes”
(Je méditerai sur le voile dans un prochain article)
Quelles sont donc les qualités ou le caractère ou la façon d’être de cet oiseau ?
Jésus lui-même nous dit :
”Soyez simple comme des colombes”

La simplicité issue du terme grec (akairos) est définie par:

                    L’innocence, quelqu’un de non mélangé (comme le vin),
                    Pur, libre d’artifice, esprit sans mélange de mal.

En voyant une telle définition on ne peut s’empêcher de l’associer à ce qu’est un enfant, peut-être est-ce pour cela que Jésus a dit : « Si vous ne devenez comme des enfants vous n’entrerez pas dans le royaume de Dieu. »
Devenons simples comme de petits enfants, gardons précieusement cette qualité car le Seigneur lui-même est ainsi.
Voici d’autres caractéristiques de la colombe: 

     Fidèle     

La colombe est fidèle, lorsque le partenaire meurt elle ne s’accouplera plus jamais avec un autre partenaire. Nous voyons la fidélité dans le caractère de l’épouse.

        Pur       

La Colombe est un symbole de pureté d’âme.
Le blanc exprime quelque chose de non souillée (pas de mélange).

Ce symbole a été usurpé par beaucoup de mouvements, de religions, de doctrines, qui ont adopté le symbole de la colombe afin de donner confiance aux gens que ceci était bon.
(Je suis allé en Union Soviétique pendant la guerre froide, j’y ai vu des immenses colombes qu’on avait peintes sur des immeubles.)

Lors du baptême de Jésus-Christ la colombe descendit sur Jésus symbolisant la venue de l’esprit sur le Fils de Dieu. N’est-ce pas merveilleux de voir que le Saint Esprit est aussi doux que la colombe c’est pour cette raison que Jésus l’appel le consolateur, il console l’épouse car l’époux lui a été enlevé mais il va bientôt revenir.

Au chapitre 5 verset 12 il est écrit, en parlant du Bien-Aimé: ”Ses yeux sont des colombes aux bords des ruisseaux”

Ainsi comme l’épouse a le même parfum que l’époux, il en va de-même de son regard. L’épouse regarde comme l’époux. Le Bien-Aimé dira même Au chapitre 4 verset 9:

 “Tu me ravis le cœur par l’un de tes regards” “Tu me transportes de joie par l’un de tes regards”

Il y a tellement à dire sur le regard, je vous livre quelques passages:

  • Jésus ne regarde pas selon l’apparence des hommes.
  • Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.
  • Regardez les autres avec humilité.
  • Jésus n’a pas regardé comme une proie à arracher d’être égal à Dieu
  • Laissez-vous attirer par ce qui est humble.
  • Qu’il illumine les yeux de votre cœur.

Le regard est l’expression du cœur, qui y a-t-il dans notre cœur ? Si l’épouse aime l’époux elle deviendra ce qu’il est, seul l’œuvre de l’esprit de Dieu en nous, nous rendra tel qu’il est.
Je vous exhorte à laisser le Seigneur faire cette bonne œuvre dans votre cœur.
Je vous invite à croire et saisir les bonnes paroles de ce chant car il est chanté par le Bien-Aimé pour son épouse.

J’ai souvent expérimenté mon impuissance à changer mon cœur, C’est par la foi et en le regardant lui qu’il se passe un miracle durable. Comme il est dit : « Ayant les regards fixés sur le seigneur Jésus »

Avançons dans la foi   Jean IRION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.