Le témoignage de ma guérison.

J’ai été malade jusqu’à l’âge de dix-sept ans. Ne pouvant ni courir, ni jouer comme les autres enfants pendant les seize premières années de ma vie, je n’ai pas grandi normalement. Il fallait faire attention quand je jouais, à cause d’une malformation cardiaque et d’une maladie du sang incurable qui donnait à mon sang une couleur orange pâle, plutôt que rouge. Je souffrais, en outre, d’autres complications. Mon enfance n’a jamais été normale, et quatre mois environ avant mon seizième anniversaire, je suis devenu grabataire. On avait consulté plusieurs médecins à mon propos selon la célèbre clinique Mayo à Rochester, dans le Minnesota.

Un de ces médecins était l’un des meilleurs chirurgiens du monde. Il nous avait avertis que dans l’histoire de la médecine, aucune personne souffrant de la même affection n’avait vécu au-delà de ses seize ans.

Mais, gloire à Dieu pour cette Bible, la sainte parole écrite de Dieu. La Parole est ointe ! Elle est remplie de la puissance de Dieu et cette Parole ointe détruit tout joug d’esclavage, y compris le joug de la maladie et de l’infirmité. Voilà comment je me suis levé de mon lit de souffrance (en agissant selon l’ointe parole de Dieu.)

J’avais Iu la Bible en tant que jeune homme baptiste, mais je ne savais pas grand-chose au sujet de la façon d’agir par rapport à ce que déclare la Parole. Je savais, par exemple, que le Saint-Esprit vivait à l’intérieur de moi. Mais, au début, je ne savais pas que j’étais censé l’écouter ou bien qu’Il me guiderait pour appliquer la parole de Dieu. Comme cela est dit dans Jean 16 :13:
Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous CONDUIRA DANS TOUTE LA VÉRITÉ ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

Depuis, j’ai souvent pensé que si j’avais écouté Ie Saint-Esprit plus tôt, je ne serais pas resté alité pendant ces seize mois. Mais je m’affairais tellement à trouver quelqu’un pour m’aider que je n’écoutais pas le Saint-Esprit à l’intérieur de moi. C’est Ià que nous manquons si souvent le but. La plupart d’entre nous cherchons quelque chose ou quelqu’un sur le plan naturel pour nous aider.

Pendant que j’étais grabataire, le Saint-Esprit essayait sans cesse de me dire que je pourrais être guéri. Finalement, un jour, j’ai entendu quelque chose à l’intérieur de moi, ce murmure doux et léger, qui insistait :  » Tu n’es pas obligé de mourir si jeune. Tu peux être guéri. « 

Or, si je pouvais être guéri, je voulais savoir comment ! Je savais que la médecine ne pouvait rien faire pour moi.

J’ai donc demandé au Seigneur : Comment puis-je être guéri ?  » Et cette même voix intérieure m’a répondu :  » Tout se trouve dans le Livre « .

En entendant ces paroles : « Tout se trouve dans le Livre « , je savais que le Saint-Esprit faisait allusion à la Bible. J’ai commencé à l’étudier assidûment, jour et nuit. Et quand j’ai lu Marc 11 : 23-24, ces

Paroles ont marqué mon esprit, comme on marque au fer rouge.

Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son Cœur mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.
C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez (compris la guérison) en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.

Ces paroles :  » Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir  » se sont imprimées à jamais dans mon cœur. Car c’était mon plus vif désir de me rétablir.

Je me suis levé de mon lit par la foi en cette parole et la guérison a commencé à agir en moi puis jour après jour j’étais de plus en plus fort jusqu’au rétablissement complet.

Il y a presque soixante-cinq ans de cela, au moment où j’ai agi selon cette parole que Dieu m’a révélé par rapport à la guérison de mon corps. Et je suis guéri depuis !

Nous avons déjà été rachetés de la maladie ! En tant que croyants, la guérison nous appartient. Au moment de ma guérison, je ne savais rien de notre rédemption de la maladie et de l’infirmité. Je ne savais rien d’Esaïe 53 :4-5, ni des autres versets à propos de l’œuvre rédemptrice de Christ.

Ésaie 53 :4-5

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il (Jésus) a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; [selon l’hébreu originel] (Il a porté nos maladies et s’est chargé de nos maux physiques). Et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Matthieu 8:11

Afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète :
Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies.

1 Pierre 2:24

Lui (Jésus) qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Je sais que Dieu a promis de me guérir, disent-ils, mais il ne l’a pas encore fait. Et ils s’embrouillent. Mais Dieu n’a pas promis de les guérir à l’avenir. Il a affirmé dans sa parole qu’ils sont déjà guéris maintenant !

Prétendre que Dieu a promis de nous rétablir à un certain moment, c’est comme si quelqu’un qui n’est pas sauvé disait : Je sais que Dieu a promis de me sauver, il le fera bientôt !

Mais non ! Dieu n’a pas promis de sauver bientôt le pécheur.

La Parole déclare que le salut appartient à chaque personne qui n’est pas sauvé dès maintenant !

 

La guérison nous appartient aussi ! Pour la recevoir, tout comme on reçoit le salut, il est simplement question de nous approprier ce qui nous appartient déjà, grâce à l’œuvre rédemptrice de Christ.

Ces promesses sont des faits établis. Car dans la pensée de Dieu, vous êtes déjà guéri.

Dieu vous a déjà guéri, ayant mis la maladie et l’infirmité sur Jésus.

Jésus les a déjà portées pour nous, alors, inutile de porter ce que Jésus a déjà porté pour nous.

Quand Esaïe a écrit à propos de l’œuvre rédemptrice du Christ :  » Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé « , il prophétisait à propos de l’avenir. Il anticipait ce qui allait se passer sur la Croix.

Certains disent que ce verset ne prophétise qu’à propos du salut.

Cependant, en hébreu, les mots « souffrances, et douleurs » veulent dire littéralement « maladies » et « maux physiques ».

Notre rédemption comprend donc : la rémission des péchés et la guérison physique.

Quand Pierre a écrit plus tard au sujet de l’œuvre rédemptrice de Jésus :  » lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois… Lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris « 

(1 Pierre 2 :24), il regardait en arrière, à l’époque de la Croix. Pierre fait allusion aux meurtrissures par lesquelles « vous avez été guéris. »

Puisque vous avez été guéri, vous êtes donc guéri. C’est-à-dire que vous n’allez pas être guéri à l’avenir. Vous êtes déjà guéri !

En vous basant sur la Parole de Dieu par la foi, votre corps doit se conformer à la Parole de Dieu et chaque symptôme doit disparaître !

Ceux qui disent :  » Je crois que Dieu va me guérir un jour ou l’autre  » ne s’accordent pas avec Dieu. En fait, en nous exprimant de cette manière, nous nous rangeons contre Dieu, puisque Dieu et sa Parole sont un. La Parole de Dieu, c’est Dieu lui-même qui nous parle, et la Parole de Dieu annonce que nous avons été guéris.

Le joug c’est tout ce qui lie les hommes. Le péché, la maladie ou l’infirmité, la misère ou l’oppression des esprits malins, par exemple.

Mais gloire à Dieu, le joug sera brisé, grâce à l’onction !

Quand vous croirez et appliquerez l’ointe Parole de Dieu, l’onction de Dieu brisera le joug de l’esclavage et vous affranchira dans chaque domaine de votre vie !

 

D’après un message de Kenneth E.Hagin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.