Le laboureur s’attend à la récolte.

Nous sommes les serviteurs de Dieu et nous travaillons dans son champ et quelquefois découragés nous abandonnons. Le Seigneur veut nous encourager par cette exhortation de Jacques chapitre 5 aux versets 7 et 8:

7 Usez donc de patience, frères, jusqu’à la venue du Seigneur. Voici, le laboureur attend le fruit précieux de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il reçoive les pluies de la première et de la dernière saison.

8 Vous aussi, usez de patience ; affermissez vos cœurs, car la venue du Seigneur est proche.

Les serviteurs de Dieu sont comparés à un laboureur qui travaille dans un champ et le champ c’est son œuvre dans un cœur. Le champ peut être l’église ou toutes personnes de notre famille, des amis, ou toute autre personne qui entend la Parole de Dieu par notre bouche. Le Seigneur dit qu’il faut user de patience, la terre ne produit pas immédiatement le fruit après l’avoir labouré et ensemencé, nous pouvons être déçu à cause des résultats qui ne sont pas à la mesure de nos espérances. Nous pouvons perdre courage parce que nous ne voyons même pas une petite pousse d’herbe sortir de la terre.

Le Seigneur dans ce passage nous indique qu’il faut que nous attendions la pluie : La pluie de la première saison c’est la première pluie, c’est le moment ou un homme est touché par Dieu, il prend conscience que Dieu l’aime, il prend conscience de son péché, de son besoin d’être réconcilié avec Dieu, ceci est l’œuvre du Saint-Esprit et personne ne peut convaincre un homme de se tourner vers Dieu. Nous, nous pouvons simplement labourer et semer. Le labourage c’est certainement nos prières dans la foi et les semailles sont la parole de l’évangile qui tombent dans un cœur.
Cette semence est la puissance de Dieu qui est placée dans le cœur alors la pluie va faire germer cette semence. C’est la première pluie qui aboutit sur une nouvelle naissance.

Nous avons ensuite la pluie de la dernière saison, je comprends ceci encore une fois, C’est l’œuvre de l’Esprit. L’esprit vient d’en haut et arrose cette terre et cette semence, elle donne alors la croissance de l’épis et avec le temps arrive à maturité. C’est l’œuvre de la sanctification par l’Esprit de Dieu.

 (2 Thes 2 v13) … Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, PAR la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité.

Nous sommes impatients avec l’œuvre de l’Esprit mais c’est bien la pluie d’en haut qui nourrit cette semence. Il nous faut de la patience, il n’y a pas à juger cette semence et ne pas juger les petits progrès, je n’ai pas à être impatient aussi avec le frère qui n’arrive pas à maturité dans sa vie spirituelle, car c’est là encore une fois l’œuvre de l’Esprit. Le Seigneur dit au laboureur de ne pas juger la semence.

Nous pouvons constater que la part de l’homme c’est labourer et semer, la part de Dieu c’est fournir la semence, donner la pluie et le soleil. Nous pouvons regarder par la foi dans l’espérance, dans l’amour et dans la patience que cette petite graine qui est placée dans le cœur va effectivement donner un jour un bon fruit et en abondance.

Regardons ainsi nos enfants, les personnes que Dieu a mises sur notre cœur afin de prier pour elles, les personnes à qui nous avons témoigné et toutes les personnes de notre église que nous côtoyons et que nous essayons d’encourager. C’est dans la patience qu’une mère porte et accompagne ses enfants.

Que Dieu nous conduise dans cette foi qui regarde l’autre comme s’il était déjà parvenu à la maturité en Christ.

 

Paul nous encourage dans la lettre aux Galates chapitre 6 verset 9
Ne nous lassons pas de faire le bien car nous moissonnerons au temps convenable si nous ne nous relâchons pas.

Jacob prophétise à Joseph en disant cette phrase dans Genèse 49
Ses mains et ses bras sont demeurés ferme par la main du Tout-Puissant.

Et Paul dit encore:
…Il faut que le laboureur laboure en espérance…

Nous devons ainsi rejeter toutes impatiences.
Regardons dans le domaine de la foi et non dans le domaine du visible.

Avançons dans la foi
Jean IRION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez implicitement l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer