Le but du commandement

Il m’a été fait la grâce une fois dans ma vie de voir l’immense amour de Dieu.

Jésus enseignant ses disciples leur  répondit : « Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée… Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. »

Paul dit dans 1 Corinthiens 13  « Maintenant trois choses demeurent La foi, l’espérance et l’amour mais la plus grande des trois c’est l’amour. » Il dit également dans 1 Timothée 1v 5  « Le but du commandement c’est l’amour. »  Si nous connaissions l’amour du Père pour nous, nous comprendrions la grande compassion du Seigneur pour les rebelles, les incroyants les enfants perdus et nous nous jugerions nous-mêmes au lieu de juger nos frères et même nos ennemis.

Il m’a été fait la grâce une fois dans ma vie de voir cet amour. Voici l’histoire : J’avais des collègues de travail qui me jugeaient et étaient méprisants envers moi et ma foi en Jésus-Christ. Ils sont devenus un véritable problème  pour moi et j’avais vraiment du mal à les aimer comme nous le demande le Seigneur. C’était le dernier jour de travail avec eux car j’étais muté dans une autre ville et je disais au revoir en serrant la main sincèrement à l’un d’eux, quand je reçus en mon cœur comment Dieu aimait cet homme, cet amour est indescriptible en patience, en tendresse, un amour qui ne regarde pas le péché mais l’homme perdu, l’enfant chéri qui s’égare loin dans les ténèbres. J’ai vu que quand Dieu regarde un homme, il n’a pas en mémoire la somme de tous ses péchés, il le voit juste comme un de ses enfants, même si cet enfant persécute un chrétien, le Seigneur ne prend pas parti pour le persécuté mais il aime sans condition d’un amour qui n’a rien de commun avec l’amour naturel. En un instant, j’étais rempli de compassion ne voyant qu’au travers de l’amour  de Dieu, je ne pouvais plus retenir mes larmes devant cet immense amour comme emporté malgré moi dans cet océan d’amour. Je le quittais pour aller pleurer dans un endroit où personne ne pouvait m’entendre et me voir. Puis je revins, serrai rapidement la main d’autres collègues et je rentrai chez moi, mais dans la voiture cette vision de l’amour de Dieu me remplit de nouveau et là, devant mes yeux, d’autres visages apparurent et la même chose se reproduisit, le même pardon, la même compassion pour des gens qui me critiquaient, me jugeaient. Je n’avais plus d’ennemis, que des gens que j’aimais avec l’amour de Christ. On peut dire que c’est comme un fleuve qui nous emporte.

 

 

 

Aujourd’hui j’ai encore besoin de ce toucher de Dieu ; de notre cœur il ne peut sortir un amour semblable, c’est uniquement dans la vie de Dieu, communiquée par son Esprit que se manifeste ce grand amour. L’apôtre Jean dit : « Celui qui aime connaît Dieu » Moïse dit : « fais-moi voir ta gloire et Dieu lui répond : « Je ferai passer devant toi toute ma bonté » Exode 33 v 1819

Le commandement est juste et saint, mais ce n’est pas le commandement qui me remplira de cet amour pour mon semblable, j’ai besoin d’aller à la source de cet amour et d’être rempli par cette eau vivante. Allons boire à cette source, c’est gratuit. Paul prie pour les Ephésiens en ces termes : « Que vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur, la hauteur et connaître l’amour de Christ… »

Dieu peut le faire, avançons dans la foi qu’il le fera pour nous, cherchons le avec foi, croyons qu’il nous révèlera et nous remplira de cet amour. Il le fera !

Jean     Avançons dans la foi

Une réponse sur “Le but du commandement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.