L’appel de Gédéon

Gédéon était un agriculteur de la tribu de Manassé, cet homme est appelé par Dieu à vaincre le peuple des Madianites qui avait envahi Israël. Cependant Gédéon avance de nombreuses excuses pour montrer qu’il ne lui est pas possible de sauver Israël.
Il affirme en fait que Dieu n’a pas choisi la bonne personne, capable de remporter cette victoire.

Les excuses présentées par Gédéon semblent assez plausibles:

Ma famille est pauvre et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père
Juges 6 v 14 à 16

Gédéon pense que Dieu ne peut rien faire parce-que lui et sa famille ne sont rien mais ce dont il ne se rend pas compte, c’est que pour accomplir ses plans, Dieu a l’habitude d’employer des personnes qui ne sont rien.
L’humble témoignage que donne Gédéon de sa faiblesse et de sa petitesse c’est exactement ce que Dieu recherche.

Un autre principe important est donné dans la réponse de l’Éternel à son serviteur réticent, ce principe est profondément enraciné dans la Parole de Dieu:

Une mission divine est toujours accompagnée de l’assurance de la présence divine.

Le Seigneur dit à Gédéon: “va avec cette force que tu as….. N’est-ce pas moi qui t’envoie”. C’est la mission divine. Mais en même temps Dieu dit à Gédéon: ”Moi je serai avec toi” c’est la présence divine.
Quand Dieu nous appelle à faire quelque chose en son nom, il nous fortifie par sa présence et sa puissance, ce principe apparaît lorsque l’Éternel appelle Moïse pour conduire son peuple hors d’Égypte: ”je serai avec toi”. Josué également est encouragé, Jérémie l’a aussi été.
Dans les Actes nous voyons le même encouragement pour la mission confiée par le Seigneur à ses disciples: ”Allez donc et faites des disciples de toutes les nations et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde”.
Si nous répondons à l’appel de Dieu de porter l’Évangile au monde, Christ sera avec nous !
D’après B. Reynolds

Reynolds dit que Dieu cherche des gens incapables et connaissant leur faiblesse. Paul l’a affirmé de nombreuses fois dans ses lettres “Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes”. “Ma force s’accomplit dans la faiblesse”. Paul est passé par cet endroit où l’on sait profondément que la force n’est qu’en Dieu.
C’est un puissant encouragement que de savoir qu’il suffit de s’avancer par la foi, d’ouvrir la bouche en comptant sur le Saint Esprit et Dieu va nous donner ses paroles.
Ou d’être en face d’un malade avec toute notre incapacité pour le guérir et de s’avancer par la foi en lui disant “Sois guéri maintenant”.
Tout né dans notre relation avec le Seigneur, nous a-t-il donné cette foi ou cette conviction.
Si oui, alors nous sommes appelés. Et si nous sommes appelés alors il est avec nous en ce moment précis où nous sommes devant son œuvre (à lui).
L’échec vient en partie de ce que nous accomplissons nos œuvres. Mais si c’est son œuvre, son ordre, alors soyons assurés, il l’accomplira.

J’étais un jour devant un homme ivre allongé à même le sol, c’était devant la gare ferroviaire de Nevers, cet homme ne croyait pas, l’Évangile ne l’intéressait pas jusqu’au moment où il me dit qui ne pouvait pas marcher. Le Saint-Esprit m’a alors parlé, il m’a dit : ça c’est la porte, vas-y prie pour lui. Je lui ai dit que Jésus pouvait le guérir maintenant et il m’a dit « comment dois-je prier ? » Il a alors prié une prière la plus simple qu’il soit: « Jésus guérit moi ». Je lui ai dit lève-toi et le miracle est arrivé, il s’est levé et a couru devant la gare.

Le Seigneur est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Avançons dans la foi ; Jean IRION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.