La Fidélité de Dieu

Le psaume 34 rend gloire à la fidélité de Dieu, lisons à partir du verset 5:

5. j’ai cherché l’Éternel et il m’a répondu il m’a délivré de toutes mes frayeurs
6. l’a-t-on regardé, on est illuminé, on n’a pas rougir de honte.
7. Cet affligé a crié à l’Éternel et il l’a exaucé, il l’a délivré de toutes ses détresses.
8. L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent et les délivre.
9. Goûtez et voyez combien l’Éternel est bon, heureux l’homme qui se retire vers lui.
10. Craignez l’Éternel vous Saints, car rien ne manque à ceux qui le craignent.

La mort, la maladie, l’échec, la solitude, ce que l’on ne comprend pas, l’oppression, le jugement des autres sur nous et de nombreuses pensées d’incrédulité nous assiègent et nous oppressent.
Mais dans nos détresses, dans nos craintes, il y a un remède, le psaume 34 écrit par le roi David est une bénédiction pour nous aujourd’hui. C’est un homme qui a souffert, qui a été rejeté, qui a persévéré et il a écrit ces paroles parce qu’il a trouvé en l’Éternel son Dieu la paix et la joie, c’est pourquoi il dit au verset 2 : « Je bénirai l’Éternel en tout temps sa louange sera continuellement dans ma bouche » et au verset 4: « Glorifiez l’Éternel avec moi, exaltons son nom tous ensemble »
David a vraiment trouvé le chemin de la paix, il pouvait louer Dieu en tout temps et dans chaque épreuve ou détresse.

Quel est donc son secret ?

Au verset 5, il dit: j’ai cherché l’Éternel
au verset 6, il dit: je l’ai regardé
au verset 7, il dit: j’ai crié à l’Éternel
au verset 9, il dit: je me suis retiré vers lui

Voilà son secret : il a cherché, il a regardé Dieu son sauveur, il n’a pas cherché de solution à ses problèmes. J’ai remarqué dans ma propre vie que je cherche toujours à résoudre mes problèmes par mes forces en faisant ce qui est juste et en essayant de conformer ma pensée à celle de Dieu, mais tout ceci, ce n’est pas chercher Dieu, c’est chercher une solution. Le Seigneur veut nous attirer à lui, regardez bien les verbes de ce psaume: chercher, regarder, se retirer, crier : c’est à une personne qu’on les adresse.

Ce matin je me suis levé avec un problème, une question et j’ai parlé à Dieu et il m’a conduit à lire ce chapitre 5 de Matthieu

“Votre père céleste sait que vous en avez besoin mais cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice et toutes choses vous seront données par-dessus, ne soyez pas en souci…….. »

Immédiatement ce contact avec mon Père céleste et la foi qu’il m’a donné à ce moment m’a libéré de cette préoccupation, elle s’est envolée !

Dieu est fidèle, de nombreux serviteurs de Dieu, de nombreux chrétiens, de nombreux prophètes et de nombreux fidèles peuvent attester que Dieu ne ment pas. La parole de Dieu est le fondement du juste. Crie à lui, regarde-le, confie-toi en lui, approche-toi de lui, viens sous son aile, il n’a pas changé, il va te délivrer, connais-le avec ton cœur, lui, le Sauveur.

Les yeux de l’Éternel sont sur les justes et ses oreilles sont attentives à leurs cris. Soyez bénis et encouragés dans votre marche.

Jean IRION Avançons dans la foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.