Des Ténèbres à la Lumière

Ma mère est chrétienne depuis que je suis toute petite. Je me souviens que j’allais à l’église avec elle, il m’arrivait de prier et d’être touchée par Dieu sans même le comprendre. Au fil du temps, ayant eu un passé douloureux, j’ai totalement rejeté Dieu : je parlais très mal, je mentais, j’étais rebelle à l’autorité et surtout quand on me parlait de religion ou de Jésus. Je m’énervais et blasphémais contre le fils de Dieu. Quand ma mère abordait le sujet, pour moi il était impossible qu’un Dieu quelconque existe au vu de ce qui se passait dans le monde. Puis vers mes 13 ans, j’ai commencé à me chercher de plus en plus et je me suis tournée vers le satanisme. J’ai donc réussi à me procurer la bible satanique, au fur et à mesure que je la lisais, je reconnaissais totalement cette nature rebelle et païenne que j’avais en moi. Je voulais prendre contact avec des sectes et vendre mon âme au diable car j’avais une haine envers Dieu, envers les croyants. Je voulais faire de la sorcellerie. Mais Dieu soit loué, je n’en ai pas eu le temps.

Ceci a eu pour conséquences que les nuits j’étais tourmentée. Je faisais des crises d’angoisses quand je me levais, ne serait-ce que simplement pour aller aux toilettes, je dormais très mal, je pleurais toutes les nuits et j’appelais ma mère car j’étais effrayée. Je sentais une présence malsaine dans ma chambre. Une présence qui m’oppressait, à laquelle je n’arrivais pas à résister.

Puis une nuit, il m’a été donné un songe :

Je suis arrivée devant une grande porte qui se trouvait dans une pièce très sombre, comme un sous-sol. Sur celle-ci se trouvaient deux jauges, comme dans les jeux vidéo, qui représentaient celle de l’enfer et du paradis. Dans ce rêve, ces dernières se chargeaient grâce à des câbles… mais j’ai vite remarqué que seule une des jauges se chargeait : celle de l’enfer. A la fin du chargement (toujours dans le rêve), je me suis retournée et j’ai vu le diable se moquer de moi avec les câbles du paradis dans les mains.

Quand je me suis réveillée, la première chose que j’ai dite était : « Maman, donne-moi la Bible ! » … Ma mère n’en revenait pas, moi qui voulais servir le diable et rentrer dans une secte, je voulais maintenant lire la Bible qui parle de Dieu. Puis quand j’ai commencé à lire, tout me semblait si évident, la vérité se trouvait juste sous mes yeux.

Je me souviens d’ailleurs que la veille, j’avais été sur Internet me renseigner sur la Bible et le Coran, et je m’étais dit que je les lirais pour voir quel livre était le plus véridique. Je crois qu’à ce moment, je cherchais Dieu, et il a couru vers moi. Depuis, j’ai la paix de Dieu et la joie de Dieu dans mon cœur et j’ai à cœur de le servir en me considérant redevable de son amour et permettre à des âmes qui sont enfouies dans les ténèbres comme je l’ai été, de venir le connaître et recevoir la grâce de Dieu par le Salut qu’il nous donne en Jésus-Christ.

Aujourd’hui, je veux témoigner de cet amour de Dieu pour moi, par mon engagement dans les eaux du baptême et vous encourager à chercher Dieu car il est dit dans sa Parole :

« Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »

Jérémie 29:11

Le témoignage de Léa, 17 ans, le jour de son baptême

 

4 réponses sur “Des Ténèbres à la Lumière”

  1. Bonjour merci pour ce site .Que le Seigneur Jesus soit béni je loue son nom il est toujours victorieux Lumiere qui brille dans nos tenebre les mots ne peuvent exprimer notre reconnaissance mais notre coeur crie de joie proclamant sa vitoire sur l’ennemi il est le seul qui s’interresse a la misere humaine avec la capacite de conduire cette personne vers un bonheur eternel repos eternel une demeure eternelle qui dit mieux .Je suis dans la joie aussi car je sais que personne n’arettera l’oeuvre que Jesus a commencer quand il a quitté son lieu et se faisant chair pour mourrir en sacrifice pour les hommes.C’est une grace merveilleuse merci mon Seigneur et mon Dieu.gloire au ressucité.eric.

  2. Je trouve ce témoignage très édifiant. Naître dans une famille chrétienne ne signifie pas naître chrétien ni hériter le Salut par naissance. Chacun est amené tôt ou tard a faire un choix personnel d’accepter, ou non, Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur, en toute liberté, de plein gré et en connaissance de cause. Il s’agit d’une relation de cœur à cœur, rien d’autre. Jésus est merveilleux !
    Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chaque commentaire est vérifié manuellement par nos soins. Seuls ceux approuvés sont publiés sur le site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.